Gestion des alarmes

La communication est tout aussi importante que la détection en elle-même. A quoi servirait un signal sans pouvoir le transmettre correctement à la bonne personne afin qu’une mesure soit prise le plus rapidement possible.

En cas d’intrusion, de panne de courant, de sabotage, de problème de batteries, … la centrale d’alarme doit prévenir le monde extérieur et plus précisément les personnes concernées.

Quel système de communication choisir ?
Les différents signaux peuvent être envoyés vers un centre de surveillance professionnel et agréé

Le centre de surveillance

En utilisant une ligne téléphonique traditionnelle, une connexion IP via votre router ou un transmetteur 3G/4G, les différents signaux peuvent être envoyés vers un centre de surveillance professionnel et agréé pour un résultat optimal.

Suivant les procédures que vous aurez transmises au centre de surveillance, celui-ci pourra agir en fonction des signaux reçus de la centrale.

Si le matériel a été installé, il est également possible d’envisager la vérification de l’intrusion grâce à une écoute sur place ou après réception d’images enregistrées.

Transmission de certains messages vocaux

messages vocaux ou notifications

Le module permet la transmission de certains messages vocaux différents vers un certain nombre de numéros de téléphone différents. Les messages sont personnalisés à l’installation.

Chaque message peut alors vous informer avec certaines précisions sur ce qui se passe chez vous. Les personnes contactées pourront alors prendre les mesures les plus appropriées.

A noter qu’aujourd’hui la plupart des centraux d’alarme permettent un fonctionnement à distance via une application installée sur vos smartphones. Ou que vous soyez, vous pouvez armer ou désarmer votre système, voir commander certaines sorties pour ouvrir un portail, une porte de garage, allumer votre chauffage, …

Un système transparent qui garantit toujours une transmission d’alarme fiable

Transmetteur GSM

Un grand nombre de cambriolages est précédé de la coupure de la ligne téléphonique pour empêcher la transmission d’alarme vers des tiers. L’interface détecte cette coupure et chemine l’appel à travers le réseau GSM.
L’interface peut être considérée comme un système transparent qui garantit toujours une transmission d’alarme fiable sur le réseau téléphonique normal ou sur le réseau GSM.

L’interface peut être branchée sur le système de détection d’alarme et peut servir comme transmission de secours (uniquement en cas de coupure de la ligne téléphonique) ou comme transmission principale (uniquement sur GSM).
L’interface contrôle constamment la présence des deux réseaux (ligne téléphonique et GSM) et, en cas d’une perturbation, une sortie d’alarme est activée.

L’électronique Gsm peut être indépendante, dans un boitier séparé, ou intégré dans le boitier de la centrale d’alarme.

Réglementation

Le SPF-I (Service Public Fédéral-Intérieur) estime que le nombre d’alarmes « non réelles » transmises aux forces de l’ordre par les centrales de télésurveillance est trop élevé.

Afin de limiter ce nombre, le SPF-I (Service Public Fédéral-Intérieur) a adressé aux centrales de télésurveillance, un Arrêté Ministériel (AM du 8 mars 2010) visant à établir la véracité des alarmes avant de les transmettre aux forces de l’ordre. Cet arrêté est entré en application le 17 juillet 2010.

Pour les alarmes de type “Intrusion / Sabotage “, cela ne change rien à nos procédures.

Pour les alarmes de type “Panique / Hold-up “, nous avons dû adapter les procédures. Au lieu d’avertir directement les forces de l’ordre, nous devrons effectuer un contre-appel sur place, afin de s’assurer qu’il ne s’agit pas d’une erreur de manipulation. Dans 2 cas, nous pourrons prévenir directement les forces de l’ordre :

  • S’il n’y a pas de réponse sur place
  • Si une personne sur place n’est pas identifiée ou nous communique un code sous contrainte.

Les systèmes d’alarme fixes pour les personnes, conçus pour être opérationnels dans des lieux accessibles au public, qui seront installés ou rénovés devront en plus être équipés d’un système permettant une vérification visuelle.

    POLITIQUE DE CONFIDENTIALITÉ

    Pour assurer le bon fonctionnement de ce site, nous devons parfois enregistrer de petits fichiers de données sur l'équipement de nos utilisateurs. La plupart des sites web font de même.

    Cliquez pour activer/désactiver le code de suivi de Google Analaytics
    Cliquez pour activer/désactiver l'utilisation des fonts
    Cliquez pour activer/désactiver le script d'affichage de la Google Map
    POLITIQUE DE CONFIDENTIALITÉ & COOKIES
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites.